Le référentiel d’interopérabilité
du médicament

La garantie d’échanges sécurisés

Des données structurées
et signifiantes

Un prérequis à l’interopérabilité des SIH

Une réponse aux exigences réglementaires

La garantie d’échanges sécurisés

À l’hôpital, les Pharmacies à Usage Intérieur (PUI) sont confrontées à la dématérialisation des données de santé. Leur défi : faire communiquer des solutions informatiques souvent hétéroclites tout en garantissant un niveau optimal de qualité et sécurité. Le référentiel d’interopérabilité CIOdc est le socle indispensable à ces échanges. Il détermine le vocabulaire standardisé qui sera compris sans ambiguïté à la fois par les professionnels de santé, mais aussi par les applications informatiques.

Des données structurées et signifiantes

CIOdc est le référentiel d’interopérabilité sémantique du médicament : il recense l’ensemble des spécialités pharmaceutiques commercialisées en France bénéficiant d’une codification. CIOdc met à disposition des pharmaciens des données codées et structurées exploitables dans leurs logiciels hospitaliers (prescription, validation pharmaceutique, délivrance nominative, administration des doses, approvisionnement, …).

Un prérequis à l’interopérabilité
des systèmes d’information hospitaliers

CIOdc est le langage commun qui rend possible les dialogues autour de la prise en charge médicamenteuse du patient. Une fois intégré dans les logiciels, CIOdc permet aux applications informatiques de communiquer entre elles à travers une description cohérente du médicament. Le partage de ce référentiel par l’ensemble des logiciels du circuit du médicament garantit l’interopérabilité des échanges, facilitant ainsi le décloisonnement des systèmes d’information hospitaliers.

Une réponse aux exigences réglementaires

Le contenu de CIOdc évolue continuellement pour prendre en charge dans les meilleurs délais les évolutions réglementaires qui s’imposent aux PUI :

  • GHT : interopérabilité des applications entre chaque domaine fonctionnel du SI convergent, implémentation des nomenclatures de la fonction achat hospitalière.
  • CAQES : identification des spécialités appartenant à des groupes biologiques similaires ou groupes génériques, tarifs et taux en ville, …
  • Traçabilité financière : renseignement des codes LES et codes indications ATU /post-ATU exigés dans les FICHCOMP ou RSF pour la facturation.
  • Sérialisation : notion de « sérialisable » (oui/non) des conditionnements.
  • Retraits de lots : identification des spécialités concernées par les retraits de lots.

CIOdc

EN CHIFFRES

0
références de médicaments
0
établissements utilisateurs (CHU, CH, ESPIC, cliniques, CLCC, CHS, EHPAD…)
0
%
des établissements support des GHT
0
applications informatiques compatibles

Vous souhaitez découvrir CIOdc ?
Le référentiel CIOdc peut être exploré à l’aide de la visionneuse CIOdc mise à disposition gratuitement.

L’utilisation de CIOdc dans les logiciels de la PUI nécessite l’acquisition d’une licence.
Prenez contact avec notre équipe pour obtenir plus d’information.

contact@phast.fr