Historique

Phast à travers le temps :
30 ans d’expertise au service de l’interopérabilité

1991

Créée deux ans plus tôt, l’association BIBLIOAPHCA dédiée à l’information en pharmacie hospitalière s’étend à l’échelon national et devient l’Association Réseau Phast.

Le Conseil d’administration de Phast décide le principe de bâtir une « structure de production »
pour financer et assurer la réalisation de ses projets.

1993

1997

Naissance du standard PN13 : Phast est désigné par la Direction de Hôpitaux (maintenant la DGOS) pour conduire le groupe de prénormalisation de l’informatique hospitalière sur le circuit du médicament.

Conception de CIOsp : les éditeurs du groupe PN13 définissent le besoin d’un référentiel sémantique sur le médicament. Ils désignent Phast pour en assurer la production.

logo_ciosp_2016
1999
2002
logo_PN13SIPh_2018
logo_SIPh_2016
Logo_CIOdc_XL_2017

Publication de PN13 au BO 2002/2bis (juillet 2002)

Création de la communauté SIPh : l’évolution et la maintenance du standard PN13 sont formalisées au sein de cette communauté d’éditeurs.

Une première version de CIOdc est lancée avec succès.

La structure de production définitive est enfin créée.
Elle s’appelle SPh et deviendra plus tard Phast-Services.

2006

2008
logo_CIOdm_2019

Naissance de CIOdm, le référentiel du dispositif médical.

Création de ParserIO, l’analyseur syntaxique mis à disposition des éditeurs pour faciliter le développement de leurs applications.

logo_ParserIO_XL_2016

2009

2010

CIOdm prend une nouvelle dimension : le référentiel s’enrichit
des données codes-barres.

Référentiel de biologie : première tentative avec CIObio.

Phast publie la traduction française intégrale de la norme UCUM.

ucum
2011

2012

Décès de Pascal PONCET, président historique de Phast. Bernard DIEU prendra sa succession, ce jusqu’à la dissolution de l’association à la fin de l’année 2018.

Phast est un des contributeurs principaux à la deuxième version du standard HL7 de gestion des terminologies, CTS2. Il publie en anglais et en français l’ouvrage de référence.

STS, premier service de terminologie basé sur CTS2, devient le service de terminologie du consortium « Trillium Bridge », financé par la CE.

logo_STS_2016
2013

2015

Avec l’appui de la DSISS, Phast passe un accord de traduction et de diffusion de SNOMED CT avec IHTSDO
(aujourd’hui SNOMED International).

Signature d’un MoU avec l’agence GMDN : par cet accord, Phast participe à la traduction et la diffusion de la GMDN en France.

Phast devient sponsor d’IHE-PaLM, le domaine d’IHE qui couvre à la fois la biologie médicale et l’anatomopathologie.

Au sein du consortium américano-européen Trillium II, suite de Trillium Bridge, Phast pilote la structuration des données relatives aux laboratoire, médicaments et dispositifs médicaux.

Phast lance la Francophonie pour une traduction commune de SNOMED CT par la Belgique, le Canada, la France, la Suisse et le Luxembourg.

Phast demande et obtient la création du groupe Catalogue au sein d’Order and Observation d’HL7. Une collaboration est initiée avec les plus grands laboratoires d’analyse américains pour la définition d’un catalogue d’analyse et d’examens au format FHIR au fil des connectathons d’HL7.

2016

2017
logo_CIOlab_2019_XL

Création de CIOlab, le référentiel de la biologie médicale.

Logo_CIOdc_02_2017

Après s’être enrichi des « Dénominations Communes »,
CIOsp devient CIOdc.

Le serveur de terminologie STS commence sa migration vers FHIR.

Lancement de SIOPN13, le service de tests de l’interopérabilité sur les interfaces du standard PN13-SIPh.

Phast et Phast-Services ne font plus qu’un pour devenir PHAST (SARL).

logo_STS_2016
logo_SIOPN13_2018
logo_Phast-Services_2016

2018

2019
Logo_CIOct_01_2018

Création de CIOct, le service d’alignement sémantique des informations cliniques du DPI avec SNOMED CT.