02/05/2005 – Evolution de CIO : Repérage des unités de prescription et sous-multiple d’unités

La réunion plénière du groupe SIPh du 26 novembre a statué sur deux points épineux : elle a confié à CIO le soin de porter un identifiant permettant de repérer, parmi les différentes unités, l’unité de prescription. Elle a confié aux éditeurs de logiciels le soin de fournir les sous-multiples d’unités…

La réunion plénière du groupe SIPh du 26 novembre a statué sur deux points épineux : elle a confié à CIO le soin de porter un identifiant permettant de repérer, parmi les différentes unités, l’unité de prescription. Elle a confié aux éditeurs de logiciels le soin de fournir les sous-multiples d’unités.

Grâce au repérage des unités de prescription, le prescripteur se verra présenter, par défaut, des unités en millilitres et non plus, comme cela pouvait être le cas auparavant, en flacons. Ce point d’ergonomie était réclamé depuis longtemps par les utilisateurs. Phast s’est donc engagé à écrire une nouvelle version du modèle de données de CIO et à mettre à jour CIO avec cette nouvelle information.

Le problème des sous-unités est le suivant : il est impossible de prescrire un principe actif en mg lorsque CIO exprime la quantité de ce principe actif en gramme ! Il reviendra donc aux logiciels d’acquérir cette « intelligence ». En d’autres termes, les logiciels vont devoir apprendre à faire des conversions. En attendant, Phast renseignera CIO avec les sous-multiples, à la demande des utilisateurs, comme il l’a fait jusqu’à présent.