logo_CIOlab_2016

FAQ

À quoi sert l'interopérabilité sémantique ?

L’interopérabilité sémantique a pour objectif d’échanger des données dotées d’un sens précis et non ambigu, de manière à être comprises de façon univoque par tous les acteurs et tous les systèmes impliqués.

L'interopérabilité en biologie médicale, c'est quoi ?

L’interopérabilité appliquée à la biologie médicale est la capacité des différentes applications du circuit de la biologie à communiquer entre elles de façon compréhensible, univoque et sécurisée.

Qu'est-ce que CIOlab ?

CIOlab est le référentiel d’interopérabilité délivrant la sémantique standardisée nécessaire à la dématérialisation des flux médicaux du laboratoire.

Quels sont les bénéfices de CIOlab ?

L’utilisation de CIOlab permet de :
• Établir une interopérabilité sémantique efficace entre les applications du circuit de biologie médicale.
• Abaisser drastiquement les coûts de déploiement et de maintenance des liaisons informatiques entre ces applications.
• Rendre exploitables et universellement interprétables par les applications les données échangées.

Quels sont les flux médicaux qui peuvent être dématérialisés à l'aide de CIOlab ?

Les flux médicaux qui peuvent être dématérialisés sont :
• Les prescriptions ou demandes d’examens de biologie médicale ;
• Les plans de prélèvements associés ;
• Les résultats et comptes rendus d’examens ;
• Les catalogues d’examens des laboratoires.

Dans quelle mesure le contexte réglementaire actuel préconise l'utilisation de CIOlab ?

Le Code de la Santé Publique requiert la structuration des éléments cliniques pertinents dans la prescription, l’accès par le préleveur au manuel de prélèvements et la structuration du compte rendu d’examens de biologie médicale.

Quels messages informatiques CIOlab peuplent-ils ?

Les vocabulaires contrôlés codés de CIOlab permettent de peupler :
• Les messages HL7 de la prescription connectée et du retour de résultats : profil IHE Laboratory Testing Workflow (LTW),
• Les messages HL7 de la sous-traitance d’examens de biologie : profil IHE Inter-laboratory Workflow (ILW)
• Les comptes rendus électroniques de biologie médicale au standard HL7 CDAr2 : profil IHE XD-LAB adopté par le cadre d’interopérabilité des systèmes d’information de santé national.

Que contient une fiche CIOlab ?

Une fiche CIOlab décrit un examen de biologie médicale avec son codage LOINC, son indexation dans la NABM et dans le référentiel des familles d’examens du COFRAC, son nom et ses synonymes, et ses caractéristiques telles que : urgence par défaut, conservation en sérothèque, ajout à l’initiative du biologiste …
Pour la phase préanalytique, la fiche précise le détail des spécimens à prélever, avec les conditions associées, les supports à utiliser, toutes ces informations étant codées à l’aide de SNOMED CT. Elle liste également les éléments cliniques pertinents à fournir par le prescripteur, structurés à l’aide de LOINC et SNOMED CT.
Pour les phases analytique et post-analytique, la fiche détaille la composition de l’examen en analyses porteuses de résultats. Chaque analyse est identifiée par son code LOINC, et précise les caractéristiques de son résultat : présence systématiqe ou non, type, unité, précision décimale …
Les références bibliographiques sur lesquelles s’appuie la fiche sont précisées.
Les médicaments susceptibles d’interagir avec l’examen sont listés, au niveau de granularité le plus pertinent pour le biologiste, codés à l’aide de SNOMED CT.

Est-il possible de consulter une fiche CIOlab ?

Oui. Il suffit de se rendre sur la « visionneuse CIOlab », de faire une demande de code d’accès pour consulter CIOlab dans son intégralité.
Consulter CIOlab.

Comment CIOlab permet l'exploitation des éléments cliniques pertinents ?

Les éléments cliniques pertinents sont codés à l’aide de LOINC qui identifie la question posée au prescripteur. Les éléments cliniques à réponse quantitative exploitent UCUM pour exprimer les unités. Les éléments qualitatifs font appel à un jeu de valeurs SNOMED CT.

Quelles sont les terminologies internationales de références exploitées dans CIOlab ?

CIOlab exploite trois terminologies internationales de référence :
• LOINC
• SNOMED CT
• UCUM

Qu'est-ce que SNOMED CT ?

SNOMED CT (Systematized Nomenclature Of Medicine Clinical Terms) est la terminologie internationale de référence couvrant le domaine médical.

Comment la terminologie SNOMED CT est-elle utilisée dans CIOlab ?

SNOMED CT sert à coder les spécimens biologiques à prélever et leurs supports, les éléments cliniques pertinents qualitatifs et les médicaments susceptibles d’interagir avec un examen biologique.

Qu'est-ce que LOINC ?

LOINC (Logical Observation Identifiers Names and Codes) est la terminologie de référence internationale des observations. Un terme LOINC est la représentation d’une question relative à un phénomène clinique qui peut être observé ou mesuré. Exemples : natrémie, pression artérielle systolique, poids corporel.

Qu'est-ce que UCUM ?

UCUM (Unified Code Units Measure) est la terminologie internationale permettant un codage unifié des unités de mesure.

CIOlab impose-t-il des modifications aux logiciels impliqués sur le circuit de la biologie ?

CIOlab n’impose pas forcément de modification au logiciel qui l’intègre. Tout dépend des capacités propres du logiciel concerné et du degré de détail que l’on souhaite intégrer dans ce logiciel.

Comment CIOlab arrive-t-il dans les applications impliquées dans le circuit de la biologie ?

Le référentiel peut être intégré en tout ou partie, le processus d’intégration pouvant revêtir diverses formes : export/import d’extraits de dictionnaire, web services, paramétrage de l’application…

Comment obtenir CIOlab ?

L’obtention de CIOlab nécessite l’acquisition d’une licence. Un devis peut être demandé a cette adresse mail.

Quel est le coût d'une licence ?

Le prix de la licence CIOlab ainsi que l’opération de standardisation initiale du fichier sont calculés en fonction de la taille de l’établissement (nombre de lits et places MCO/non MCO). L’opération de standardisation n’est réalisée qu’à l’installation tandis que la licence CIOlab est facturée chaque année.

L'abonnement est-il la seule chose à faire pour utiliser CIOlab ?

Le point de départ est l’inventaire des besoins d’échange de données des applications, puis l’analyse de leurs possibilités d’exploitation du référentiel CIOlab. Cette première étape aboutit à l’identification des besoins en licence CIOlab et des modalités d’intégration du référentiel dans chacune des applications.

À qui s'adresse-t-on pour s'abonner ?

Il convient de s’adresser à Phast pour obtenir un devis : contact@phast.fr ou ciolab@phast.fr.

Comment obtenir des informations plus détaillées sur CIOlab ?

Phast propose régulièrement des webconférences adressées aux professionnels des établissements de soins, consacrées à la présentation du référentiel CIOlab et aux modalités de son utilisation dans les applications médicales. L’inscription à ces formations est gratuite et peut être effectuée en quelques minutes sur le site web de Phast.